page d'accueil
envoyer un message au webmaster
plan du site
s'abonner au flux RSS les derniers articles à lire accéder au podcast s'abonner à la newsletter
espace privé pour les rédacteurs

Un skyblog « politique », ça existe !

par Théo Haberbusch [27ème promotion].
Article publié le mercredi 8 février 2006.
 
Le skyblog Démarche citoyenne traite de politique. Et en plus il reçoit des visites ! Plus de 1000 en trois mois. Surprenant ? Pas quand on sait qui se trouve derrière ce blog...

(JPG) Les presque 4 millions de skyblogs (journaux en ligne) existants permettent à leur auteurs, souvent des adolescents, de parler de tout : fiesta, vie quotidienne, école, sport, amour, sexe. Et même de...politique ! Incongru. Un peu comme si les producteurs d’une émission de téléréalité y intégraient les débats à l’Assemblée nationale. Pourtant, en trois mois d’existence le blog Démarche citoyenne a attiré plus de 1 000 visiteurs. Avec des pics lors des violences urbaines de la fin de l’année.

Si ce blog détonne ce n’est pas seulement à cause de son fond rose bonbon, c’est aussi parce qu’il n’est pas rédigé en langage « sms ». « J’ai un profond respect pour la langue française », souligne Tassadit, une jeune fonctionnaire de 29 ans qui poste la plupart des messages.

Sa ligne éditoriale : « Dénoncer l’hypocrisie des hommes politiques, de droite comme de gauche. » Avec une légère tendance à hacher menu du Nicolas Sarkozy, qualifié de « plus gros démagogue populiste ». Quant à Laurent Fabius et ses « mandats à la pelle » exercés au cours de sa carrière, ils donnent « le tournis ».

On trouve aussi des récits personnels. Tassadit relate ainsi la tirade raciste d’une collègue de travail : « Les gitans, ils sont violents, souvent armés jusqu’aux dents, les flics ne peuvent jamais rentrer dans leur camp. Et en plus ils ne paient pas d’impôts, ni d’eau, ni d’électricité... »

Téléguidé par le PS ?

Voilà pour la description. Mais Démarche citoyenne est plus qu’un simple blog. Pour en comprendre le secret, il faut se transporter dans la région de Montbéliard (Doubs). Il y a un an, la section locale du Parti socialiste y a lancé un groupe de réflexion destiné à encourager les jeunes à voter. Son nom : Démarche citoyenne.

Le blog serait donc téléguidé par un parti politique ? Non, répond Jamel, étudiant en BTS de 19 ans, l’un des premiers membres du groupe. « Au départ, deux jeunes militants du PS ont lancé Démarche citoyenne. Mais petit à petit ils sont partis. Et moi je n’ai jamais adhéré au PS. » En effet, pour toucher efficacement les jeunes, pas question de paraître lié au PS. « Dans une cité, un jeune d’origine étrangère qui intègre un parti, il est mort. Plus personne ne lui parle », assure Jamel.

En quelques mois, Démarche citoyenne a changé de nature. Imaginé par le PS, le groupe est devenu un outil pour aller à la rencontre des jeunes. Sans idéologie. « Il fallait qu’ils puissent vider leur sac. Je viens d’un quartier difficile et je n’ai jamais eu d’endroit pour m’exprimer », tempête Jamel. Chaque semaine, la vingtaine de membres, organisent des débats, parfois avec des hommes politiques locaux. C’est après l’une de ces réunions que Tassadit a rejoint la fine équipe.

Très vite, la question d’une présence sur internet s’est posée. « Il y a deux tendances au sein du groupe. Les uns pensent qu’il faut utiliser tous les moyens de communication possibles. Les autres que c’est du vent et qu’il faut vaut mieux à la rencontre des gens », souligne Jamel. Finalement, Tassadit se propose pour tenir un blog qui rende compte des points de vue du groupe et qui permette de réagir sur l’actualité.

Les membres de Démarche citoyenne viennent de rejoindre le Collectif pour l’égalité et la citoyenneté (Copeci), créé en 2001 dans le pays de Montbéliard pour lutter contre les discriminations. L’ambiguïté de leur proximité avec le PS levée, Jamel, Tassadit et leurs compères espèrent se rendre dans les écoles, centres sociaux et MJC pour sensibiliser les jeunes à la citoyenneté.

Conséquence de ce ralliement à Copeci, le blog Démarche citoyenne change de nom. Ce qui n’empêchera pas Tassadit de continuer à mettre en ligne sa « révolte générale ». Mais un dilemme attend la chroniqueuse : comment réconcilier les jeunes et les politiques, tout en dénonçant en permanence les travers de ces derniers ?


Voir et/ou télécharger l'article au format PDF

Forum de l'article


 
 
 
   
[#NOM_SITE_SPIP]

Accueil |  IPJ Paris | podcast ipjmag |  anciens ipj |  newsletter |  @webmaster | ipjmag en rss ipjmag

Ipjmag est un magazine école réalisé par les étudiants de
l'Institut Pratique de Journalisme, dans le cadre de l'option "journalisme en ligne"
encadrée par Thierry Guilbert, concepteur de ce site à vocation pédagogique
.
-------
Tous droits de reproduction et de diffusion réservés - (c) 2004 - 2006
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnait avoir pris connaissance de
la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.
Le contenu de ce site (textes, sons et vidéos) ne peut être repris sans accord préalable de leurs auteurs.

------

Creative Commons License
Les pages contenues sur Ipjmag font l'objet d'un contrat Creative Commons.  
------
Technologies et logiciels utilisés :
Spip | Loudblog | Spip Video Flash Player - Netdevelopeur et Jeroenwijering | Dewplayer Estvideo