page d'accueil
envoyer un message au webmaster
plan du site
s'abonner au flux RSS les derniers articles à lire accéder au podcast s'abonner à la newsletter
espace privé pour les rédacteurs

L’électronique a fait son show à Las Vegas

par Philippe Berry [27ème promotion].
Article publié le lundi 16 janvier 2006.
 
Plus de 150 000 visiteurs, 2 500 exposants, 110 pays représentés, le Consumer Eletronic Show (CES) de Las Vegas, grand messe mondiale de l’électronique, a battu tous les records début janvier. Des technologies dernier cri aux gadgets les plus inutiles, en passant par les traditionnelles booth babes de charme, tour d’horizon d’un paradis... pour homme

(JPG) Plus c’est long plus c’est bon

Du coté de Samsung, on avait tout préparé. Lumières ? Tamisées. Hôtesses d’accueil ? Court vêtues. Rien n’était trop beau pour dévoiler au monde le plus grand téléviseur à écran plasma jamais construit. Un bébé de 102 pouces de diagonale (258 cm). On avait même cogité sec du côté du marketing : « The World’s Largest Plasma TV - 102" ». Ça, c’est du slogan. Qui devait trôner en grand au dessus de chaque écran. Devait seulement. Car Samsung avait tout prévu... sauf le coup bas de Panasonic. Ce dernier a eu la mauvaise idée de présenter un téléviseur de...103 pouces (261 cm), un jour avant son concurrent. Un tout petit pouce d’écart, mais qui fait toute la différence : Samsung a dû mettre ses banderoles à la poubelle. Et afficher le lendemain au dessus de ses téléviseurs : « The World’s First 102" Plasma TV . » Bizarrement, c’était écrit en beaucoup plus petit.

Mais de toute façon, que Samsung se console : le plasma (qui domine dans les écrans plats très grande taille) ou le LCD (pour les plus petits) sont déjà dépassés. Oui, le bel écran design, celui que vous avez acheté plus de 3 000 euros et accroché tout fier dans votre salon tel un Picasso, et bien il est déjà has-been. Le nom de du plasma killer ? SED, pour (Surface-conduction Electron-emitter Display). Une technologie développée en partenariat par Canon et Toshiba.

Au commencement était le CRT, ce bon vieux tube cathodique. Pas très sexy et aussi encombrant qu’une belle-mère. Puis sont arrivés les écrans plasma et LCD, plus plats que Kate Moss. Sauf que voilà, la qualité de l’image, ce n’était pas vraiment ça. Contraste faible, noirs peu profonds, angle de vision réduit, le plasma et le LCD ont connu des ratés. Certes, au fur et à mesure, la qualité s’est améliorée, la définition affinée. Mais les défauts, même atténués, sont restés. Et arrive donc le SED, qui réunit le meilleur des deux technologies. Au lieu de contenir un seul tube cathodique géant, l’écran SED présenté au CES par Toshiba en abrite plus de 6 millions, miniaturisés bien sûr. En fait, il y a trois mini tubes cathodiques derrière chaque pixel : un pour chaque couleur. Le prix dans tout ça ? Canon et Toshiba sont restés muets sur le sujet. Et plusieurs études sur les coûts de fabrication ont donné des résultats contradictoires. Réponse courant 2006 : les écrans SED seront commercialisés dès cette année.

Space Mountain à la maison

(JPG) Le plasma, c’est fait, il trône dans votre salon. L’ampli et le son dolby 7.1 aussi. Et pourtant, vautré dans votre canapé, quelque chose vous manque. La société D-Box a pensé à vous en présentant le Quest X3ME, un fauteuil d’un genre... un peu spécial. Un contrôleur relié au téléviseur interprète les flux sonore et vidéo, et le fauteuil traduit le tout en des mouvements synchronisés à l’action. En clair, le siège peut pivoter sur plusieurs axes pour une immersion plus complète. La rumeur court que ce fauteuil serait incompatible avec le cinéma français.

Jamais sans ma main

(JPG) La biométrie, c’est tendance. De nombreux ordinateurs sont déjà équipés d’un système de reconnaissance d’empreinte digitale. Oui mais voilà, un doigt ça peut se couper. Fujitsu vient donc de présenter le Palmsecure, un petit boîtier qui scanne le réseau veineux de la main, propre à chaque individu. Et si une main peut également se faire trancher, jouer au yakuza n’est ici d’aucune utilité : pour identifier une personne via cette technique, il faut que les globules rouges circulent dans le sang. Etrangement, cela marche mieux la main attachée au bras.

En bref

La lutte entre le DVD-HD et le Blue-ray aura continué par stands interposés. Sur le prix, net avantage au HD-DVD, avec un modèle présenté par Toshiba à 400 €, soit quatre fois moins que le lecteur BPD-HD1 de Pioneer, équipé lui d’un laser bleu.

Qui détrônera Apple ? La chasse à l’iPod video est ouverte. Toshiba avec son Gigabeat et Creative avec son Zen-Vision : M ont semble-t-il séduit par leur design.

La radio par satellite (sur les réseaux XM et Sirius) connaît un succès grandissant aux Etats-Unis, entre autre avec le départ ultra médiatisé de l’animateur vedette Howard Stern chez Sirius. D’où l’arrivée massive de petits baladeurs permettant d’écouter et d’enregistrer ses émissions préférées de n’importe où, et en numérique.

Et enfin les grands absentes de ce salon : les fils. Appareils photos, chaînes Hi-Fi, téléphones en Voix sur IP...le Wifi s’invite partout. Et avec l’arrivée de son grand-frère le Wimax, la tendance n’est pas prête de s’arrêter. Pour 2007, le rendez-vous est déjà pris : le CES se tiendra du 8 au 11 janvier, toujours à Las Vegas.


Le site internet de I4U avait dépêché une reporter de choc et de charme à la rencontre des fameuses booth babes, et c’est ici
Voir et/ou télécharger l'article au format PDF

Forum de l'article


 
 
 
   
[#NOM_SITE_SPIP]

Accueil |  IPJ Paris | podcast ipjmag |  anciens ipj |  newsletter |  @webmaster | ipjmag en rss ipjmag

Ipjmag est un magazine école réalisé par les étudiants de
l'Institut Pratique de Journalisme, dans le cadre de l'option "journalisme en ligne"
encadrée par Thierry Guilbert, concepteur de ce site à vocation pédagogique
.
-------
Tous droits de reproduction et de diffusion réservés - (c) 2004 - 2006
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnait avoir pris connaissance de
la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.
Le contenu de ce site (textes, sons et vidéos) ne peut être repris sans accord préalable de leurs auteurs.

------

Creative Commons License
Les pages contenues sur Ipjmag font l'objet d'un contrat Creative Commons.  
------
Technologies et logiciels utilisés :
Spip | Loudblog | Spip Video Flash Player - Netdevelopeur et Jeroenwijering | Dewplayer Estvideo