page d'accueil
envoyer un message au webmaster
plan du site
s'abonner au flux RSS les derniers articles à lire accéder au podcast s'abonner à la newsletter
espace privé pour les rédacteurs
Patrick de Saint-Exupéry

Le reportage dans la peau

par Camille Raynaud de Lage [29ème promotion], Nicolas Barriquand [29ème promotion], Claire Pain [29ème promotion].
Article publié le lundi 28 janvier 2008.
 
De l’Afghanistan au Rwanda, du Libéria à Moscou, Patrick de Saint-Exupéry a imprimé son empreinte. Tout en pudeur et en passion.

« J’adore voir ce que font les gens, les idées... Quand je lis des reportages, je suis chez moi ». Patrick de Saint-Exupéry parle vite, simple, et sans détours. Le grand reporter au célèbre patronyme (Antoine de Saint-Exupéry était son grand-oncle) est jury du Prix Albert-Londres, dont il fut lui-même l’heureux lauréat en 1991, grâce à ses articles sur la guerre du Libéria. Sa simplicité et sa pudeur, son pragmatisme et sa détermination, font de lui un personnage à la fois attachant et intimidant. Fascinant surtout, son rapport au métier de reporter : Bien plus qu’une passion, le reportage est chez lui « une envie latente, dévorante, depuis tout petit ». Comme un besoin ou un instinct naturel.

En 1984, il revient d’Afghanistan avec des photos uniques, et gagne un concours pour jeunes reporters. Patrick de Saint-Exupéry n’a que 19 ans, et il entre dans le monde du journalisme par la grande porte. De France-Soir à L’Express, puis au Figaro depuis 1989, son insatiable faim le mènera du Cambodge au Canada, du Libéria à l’Afrique du Sud, des pays du Golfe en Iran, puis en Libye, en Arabie Saoudite... Jusqu’au Rwanda -ce cauchemar « inavouable » qu’il a violemment dénoncé et dont les fantômes continuent de le hanter-, et pour finir, à Moscou jusqu’en 2005.

De retour à Paris, il s’est mis en « congé sabbatique » du Figaro l’année dernière, posant (momentanément) crayon, bloc, bagages et bougeotte, pour créer une revue de... reportages. XXI est un vrai « book » (200 pages !), réalisé par des journalistes, romanciers, photo-reporters, dessinateurs, au service de l’actualité et de la vérité, au plus proche du sujet. De l’authentique en concentré pour un pari passionné : redonner au genre ses lettre de noblesse. Parce qu’être reporter c’est « avoir la volonté de se confronter au monde », assure-t-il. Et que pour le raconter, il faut toujours « porter la plume dans la plaie », comme le prônait Albert Londres, son illustre prédécesseur, lui aussi ouvrier au service de la vérité.






Patrick de Saint-Exupéry raconte une anecdote quand il se trouvait en Afghanistan en 1984





Ecouter Patrick de Saint-Exupéry et sa vision de l’organisation dans le journalisme





Ecouter Patrick de Saint-Exupéry et l’étanchéité du travail avec la vie privée


Voir et/ou télécharger l'article au format PDF

Forum de l'article


 
 
 
   
[#NOM_SITE_SPIP]

Accueil |  IPJ Paris | podcast ipjmag |  anciens ipj |  newsletter |  @webmaster | ipjmag en rss ipjmag

Ipjmag est un magazine école réalisé par les étudiants de
l'Institut Pratique de Journalisme, dans le cadre de l'option "journalisme en ligne"
encadrée par Thierry Guilbert, concepteur de ce site à vocation pédagogique
.
-------
Tous droits de reproduction et de diffusion réservés - (c) 2004 - 2006
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnait avoir pris connaissance de
la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.
Le contenu de ce site (textes, sons et vidéos) ne peut être repris sans accord préalable de leurs auteurs.

------

Creative Commons License
Les pages contenues sur Ipjmag font l'objet d'un contrat Creative Commons.  
------
Technologies et logiciels utilisés :
Spip | Loudblog | Spip Video Flash Player - Netdevelopeur et Jeroenwijering | Dewplayer Estvideo