page d'accueil
envoyer un message au webmaster
plan du site
s'abonner au flux RSS les derniers articles à lire accéder au podcast s'abonner à la newsletter
espace privé pour les rédacteurs

Le FBI fait irruption dans le monde virtuel

par Sébastien Krebs [29ème promotion].
Article publié le lundi 28 mai 2007.
 
Poker, blackjack, machines à sous... les casinos fleurissent sur Second Life. Et échappent pour l’instant aux législations étatiques. Peut-être plus pour longtemps : la police fédérale américaine a fait une descente mardi dans l’univers virtuel, et pourrait demander la fermeture de ces sites de jeux dont le régime juridique reste flou.

Aucune porte n’a été enfoncée, et aucun coup de feu virtuel n’a été tiré, raconte le bureau de Reuters implanté dans l’univers de Second Life. Les agents fédéraux ont en fait visité les casinos à l’invitation de Linden Lab’s, les concepteurs du monde virtuel.

(JPG)
Les tables de blackjack et les machines à sous virtuelles du Raiden Gold Casino, sur Second Life

Objectif : mettre au clair le régime juridique auquel doivent être soumis ces paradis du jeu.

Car le phénomène prend de l’ampleur : les trois plus gros casinos de Second Life, qui dégageraient chacun un bénéfice mensuel de 1500 dollars, voient leur fréquentation augmenter de 30% chaque mois. Dans le monde virtuel, on parie des « Liden dollars ». Mais cette monnaie peut être changée en véritables US dollars.

Plusieurs créateurs de jeux en ligne arrêtés
« Légalement parlant, il n’est pas très clair si la simulation en 3D d’un casino est la même chose qu’un casino réel », explique Ghinzu Yoon, le vice-président de Linden Lab’s chargé des affaires commerciales. D’où l’invitation du FBI cette semaine, pour définir leur politique face aux jeux en ligne. Linden Lab’s craint en effet d’être jugé responsable pour avoir autorisé l’ouverture de ces casinos. Le FBI guette : plusieurs créateurs de sites de paris en ligne « offshore » ont récemment été arrêtés. Leurs jeux d’argent, basés dans des paradis fiscaux, permettaient, selon les autorités américaines, le blanchiment de fonds issus des milieux terroristes.


Voir et/ou télécharger l'article au format PDF

Forum de l'article


 
 
 
   
[#NOM_SITE_SPIP]

Accueil |  IPJ Paris | podcast ipjmag |  anciens ipj |  newsletter |  @webmaster | ipjmag en rss ipjmag

Ipjmag est un magazine école réalisé par les étudiants de
l'Institut Pratique de Journalisme, dans le cadre de l'option "journalisme en ligne"
encadrée par Thierry Guilbert, concepteur de ce site à vocation pédagogique
.
-------
Tous droits de reproduction et de diffusion réservés - (c) 2004 - 2006
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnait avoir pris connaissance de
la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.
Le contenu de ce site (textes, sons et vidéos) ne peut être repris sans accord préalable de leurs auteurs.

------

Creative Commons License
Les pages contenues sur Ipjmag font l'objet d'un contrat Creative Commons.  
------
Technologies et logiciels utilisés :
Spip | Loudblog | Spip Video Flash Player - Netdevelopeur et Jeroenwijering | Dewplayer Estvideo