page d'accueil
envoyer un message au webmaster
plan du site
s'abonner au flux RSS les derniers articles à lire accéder au podcast s'abonner à la newsletter
espace privé pour les rédacteurs

Axel Ganz : "Jasmin ne sera jamais un multimédia"

par Mehdi Boudjenane [28 ème promotion].
Article publié le vendredi 24 novembre 2006.
 
Axel Ganz, président de AG + J, était à Strasbourg pour le quinzième congrès européen de la presse française. Le célèbre magnat de la presse vient de lancer Jasmin, un nouveau magazine féminin. Il revient sur la stratégie Web de son dernier titre.

Quelle est votre vision de l’outil Web dans les stratégies de développement des marques de presse ?

-  Axel Ganz : L’Internet est devenu indispensable pour la visibilité des groupes de presse. Cependant, il ne doit être utilisé qu’en complément. Il ne faut pas mettre les contenus traditionnels des magazines sur le Web. Celui-ci ne sert que de complément d’information ou d’utilisation du support papier. A l’avenir, les deux iront certainement de paire, mais ça n’est pas encore le cas.

Vous êtes connu et reconnu pour avoir créé de nombreux titres à succès. Mais le présent semble désormais appartenir à l’Internet. Pourquoi avoir lancé Jasmin alors que des sites consacrés aux femmes dament le pion des magazines traditionnels ?

-  A.G : Le présent n’appartient pas au Web mais aux contenus, qui, selon leurs structures, leurs critères et leurs particularités, trouvent des supports différents. On ne pourra jamais proposer sur le Web des produits destinés au magazine, et vice versa. Vous ne lisez pas sur un écran avec la même émotion que lorsque vous tournez les pages d’un magazine. A l’inverse, on ne peut pas stocker dans un support papier la même quantité d’informations. Certes, le Web permet une interactivité impossible dans un produit imprimé, mais au final, un site est-il aussi performant qu’un magazine pour fabriquer l’opinion ? Permettez-moi d’en douter...

Ceci dit, Jasmin a son propre site qui vous permet de recueillir l’avis des lecteurs...

-  A.G : En effet, un site a été lancé parallèlement au produit papier. Mais c’est d’abord le journal qui doit rendre visible la marque « Jasmin ». Aujourd’hui, le site appartient essentiellement aux internautes. Ils nous donnent des pistes pour que le magazine trouve son coeur de cible. Nous comptons le faire évoluer par la suite. Jasmin ne sera jamais un bi-média ou un multimédia. Le magazine se développera grâce à nos techniques traditionnelles. On regarde ce qui marche, ce qui manque peut-être, etc. Quant à jasminmagazine.fr, il permettra aux internautes d’accéder à une partie des articles publiés dans le journal. Mais aussi, il s’en éloignera énormément en proposant des contenus interactifs. La synthèse des deux se fera sous la marque Jasmin.


Voir et/ou télécharger l'article au format PDF

Forum de l'article


 
 
 
   
[#NOM_SITE_SPIP]

Accueil |  IPJ Paris | podcast ipjmag |  anciens ipj |  newsletter |  @webmaster | ipjmag en rss ipjmag

Ipjmag est un magazine école réalisé par les étudiants de
l'Institut Pratique de Journalisme, dans le cadre de l'option "journalisme en ligne"
encadrée par Thierry Guilbert, concepteur de ce site à vocation pédagogique
.
-------
Tous droits de reproduction et de diffusion réservés - (c) 2004 - 2006
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnait avoir pris connaissance de
la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.
Le contenu de ce site (textes, sons et vidéos) ne peut être repris sans accord préalable de leurs auteurs.

------

Creative Commons License
Les pages contenues sur Ipjmag font l'objet d'un contrat Creative Commons.  
------
Technologies et logiciels utilisés :
Spip | Loudblog | Spip Video Flash Player - Netdevelopeur et Jeroenwijering | Dewplayer Estvideo